top of page

Je cours après le temps

Quand tu as un rapport au temps compliqué, que tu es toujours en retard, « à l’arrache »

 

Journées jamais assez longues, temps qui passe trop vite, c’est comme s’il y avait une urgence à vivre liée à la peur de ne pas avoir le temps de tout faire avant de mourir.

Cela génère une forme d’angoisse et de stress profond.

 

« J’aime faire plusieurs journées en une, je ne prends pas le temps de vivre : Tout doit être optimisé. Je déteste perdre mon temps ».


Toujours pressé, l'esprit souhaite avancer à grand pas.

La vérité c’est que le temps est ton allié.

--> Rien ne justifie d’être dans cette urgence permanente (hormis l’arrêt cardiaque hein 😉 )

Or, il faut du temps pour passer du rêve au projet, du projet à la réalité.

Il est important de respecter son corps pour éviter blessures, maladies, accidents, burn-out...

Combler la peur du vide, la peur du rien

Plutôt qu’affronter son chaos intérieur : s’inventer 3 milliards de trucs à faire (qui paraissent sincèrement importants) pour combler une espèce de vide, de peur d’être seul, de peur du rien.


  • Cocher des cases d’une to do list à rallonge pour se donner l'illusion d'une vie pleine et remplie.


  • Donner une raison d’être aux choses pour donner une cohérence et un sens à ce que l’on vit.


Et pourtant, ce ressenti de vide intérieur, cette absence de sens est toujours là avec pour certains l’impression d’être coincé dans leur bocal.


En mode machine chronométrée, il n y a pas le temps de vivre.


Et dans cette optique de culte de la performance et de l’optimisation de soi-même, il faut en rajouter encore et encore, jusqu'au jour où le corps dit stop ! : Il n'y a que cette solution pour faire prendre conscience que c’est trop.

Merveilleuse illusion que de croire sa vie riche car bien remplie mais vide de sens.

C’est une vérité qui dérange beaucoup mais pour aller mieux, il faut du temps.

​Et comment aller mieux quand tu ne prends pas le temps de vivre ?

 


La peur de rater sa vie


L'impatience est une notion inconfortable à accueillir.

C'est comme une démangeaison insupportable qui le fait bouillir de l'intérieur.

Il n’y a alors qu'une envie : décharger la frustration en faisant quelque chose, n’importe quoi plutôt que de rester là à ne rien faire.

Et c'est souvent à ce moment qu’on se sabote.

 

--> Quand nous agissons de façon impulsive, guidés par une émotion pressante plus qu'une véritable stratégie, nous compromettons le projet qui nous tient tant à cœur.



Astuces

--> Finis toujours une tâche avant d’en commencer une autre sinon tu auras impression de n’avoir rien fait à la fin de la journée. 

Exemple : Je décide de passer l’aspirateur, je m’aperçois qu’il est nécessaire d’arroser les plantes, en allant chercher l’eau, tiens j’ai oublié de mettre la machine …. Au final l’aspirateur n’est pas passé et on s’est dispersé sur plein d’autres choses avec cette désagréable sensation de n’avoir rien fait

--> La veille au soir, détermine les 3 actions prioritaires pour le lendemain

L’idée est de moins t’éparpiller 😉 pas de te rajouter de la pression.

--> Crée une note «  Never or Later » dans ton smartphone.

Avec toutes les idées qui fusent à la seconde dans ton cerveau, même superman ou superwoman serait en difficulté pour toutes les réaliser.

Consigne tes idées dans cette note mémo et fais le tri en fin de semaine (ben oui sinon elle sera trop longue 😉 )


Si tu veux reprendre ton pouvoir d’action et mettre plus de vie dans ce que tu as à faire, contacte-moi, je t’apprendrai à te réapproprier ton temps pour qu’il corresponde à ton idéal de vie.

👇

Utilise ta grande et belle énergie pour entreprendre des actions quotidiennes qui te nourrissent au lieu de perdre ton temps à faire du remplissage avec des actions que tu crois importantes 😉

Pour t’inscrire pour un coaching personnalisé c’est par ici.


Télécharge ton quiz.

 

"J’ai toujours pensé que personne ne pouvait m’aider.

Avec toi, c’est actif et enfin quelqu’un qui me comprend : quel soulagement !

Ton approche est dynamique, très orientée solution plus que cause ce qui au final est quand même la meilleure façon pour avancer efficacement et rapidement."

Jérôme


 

Tu as aimé cet article ?

Partage-le autour de toi afin que d'autres personnes se sentent moins seules et puissent rayonner pour enfin vivre une vie qui leur correspond.

 

Avec bienveillance,

Amandine

86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page